Pochettes...  (Lu 11874 fois)

Buzz

  • Administrateur
  • Push The Limits
  • *****
  • Messages: 2505
    • French Enigma Forum
Re : Pochettes...
Réponse #45 27 octobre 2009 à 15:35:27
Très intéressant tour d'horizon de ces pochettes du 1er album. A suivre ;)

enigman

  • Push The Limits
  • *****
  • Messages: 892
    • mon blog
Re : Pochettes...
Réponse #46 27 octobre 2009 à 16:59:35
Nous sommes donc en 1993, tout le monde se demande ce que fait M. Cretu? Depuis que Peterson a vendu la mèche, on sait en effet qui était derrière Enigma : La bande qui a lancé la chanteuse Sandra, Cretu en tête!
M. Cretu rêvait d'un concept sans aucun nom, absolument mystérieux, rêve mis à mal par un proche!
Des bruits courent, Peterson ne serait plus dans l'aventure pour cause de divergences artistiques... Cretu ne veut pas refaire la même chose et en veut pas mal à son ex collègue pour cette trahison.

Ce que l'on ne sait pas encore, nous, public et "fans", c'est que le réalisateur d'un film en pré-production pense très sérieusement à M. Cretu pour en faire la musique.
Ce film, c'est Sliver avec Sharon Stone qui s'inscrit dans la lignée de Basic Instint! M. Cretu refuse de faire la B.O. à proprement parlé mais consent à offrir un morceau du prochain Enigma dans une version spécifique au film.
Quand on regarde les premières minutes de ce film, on ne peut que regretter que M. Cretu n'ait pas réalisé la musique dans son intégralité tant le score est efficace!
Morceau génial et comme souvent chez ce compositeur, contient une trouvaille de taille! Outre le rythme, les samples de voix habituels, ce qui est très emballant et novateur, c'est cette ligne de basse répétitive qui n'intervient pas tout de suite, mais vient se greffer après une minute de musique.

C'est donc quelques temps avant la révolution "Return to innocence" que sort sur les écrans "Sliver", film inégal à la musique brillante.

Dommage, ce titre ne sera proposé que sur la B.O. avec tous les autres morceaux d'UB 40, Shaggy, etc. Dommage car le morceau est très différent de la version album. La construction même, les sons, le rythme, tout change. La version de l'album est moins puissante, semble moins imaginative même si elle reste un must!
On aurait aimé qu'il soit proposé avec les remix de la version album qui sortira néanmoins un an plus tard après "return to innocence" et "The eye of Truth" sous un autre titre : "Age of Loneliness".

Quelques heureux (dont je fais partie) auront tout de même la chance d'avoir le support physique de ces versions rares qui se trouvent sur deux éditions distinctes.
Une version 2 titres chez Virgin USA et une 4 titres Australienne.

Le malheur est que pour ma part, le son est terriblement nul, semble dénué d'aigus et surtout d'ampleur! Je ne sais pas qui est l'imbécile qui a fait le mastering mais c'est un massacre.

Je vous laisse découvrir ces versions dont l'une a un visuel noir et blanc et l'autre reprenant simplement une photo du film.
"Reste cool, sac à merde!"